Le studio de développement de jeux vidéo Insomniac Games est confronté à une cyberattaque d’une ampleur inquiétante. Selon les informations rapportées, cette attaque mettrait en péril non seulement des données confidentielles du studio mais aussi la sécurité de ses employés. Le jeu très attendu, Marvel’s Wolverine, se retrouve au cœur de cette crise avec des images inédites et potentiellement sensibles qui ont été volées.

Le groupe derrière cette attaque, identifié sous le nom de Rhysida, revendique la responsabilité du piratage et a même publié des captures d’écran exclusives du jeu sur la console PS5. Ces images, normalement confidentielles, incluent des artworks révélant de nouveaux personnages du jeu. La gravité de la situation est accentuée par le fait que les données personnelles des employés, y compris celles de l’acteur Yuri Lowenthal, connu pour son rôle de Peter Parker dans les jeux Spider-Man, sont également menacées.

Dans une démarche audacieuse et alarmante, les hackers ont demandé une rançon de 50 bitcoins, équivalente à environ 2 millions de dollars, à payer sous une semaine. Cette situation met en évidence non seulement les risques de la cybercriminalité dans l’industrie du jeu vidéo, mais aussi les défis auxquels sont confrontées les grandes entreprises comme Sony et Insomniac Games en termes de sécurité des données.

Jusqu’à présent, ni Sony ni Insomniac Games n’ont fait de commentaire public sur cette affaire. Cette attaque survient dans un contexte où Sony a déjà dû faire face à plusieurs cyberattaques au cours de l’année 2023, soulignant ainsi une vulnérabilité croissante dans l’industrie​​​​.

Cette situation soulève des questions cruciales sur la sécurité des données dans l’industrie du jeu vidéo et sur les mesures à prendre pour protéger les studios et leurs employés contre de telles menaces.

Share.