samedi, mai 25, 2024
spot_img

Extraction Shooter : la nouvelle mode PvPvE qui veut remplacer les BR

Le jeu vidéo est fait de tendance et la prochaine qui s’annonce est l’Extraction Shooter. Tous les éditeurs s’y mettent dans un but précis : devenir le leader d’un marché qui pourrait à l’avenir rapporter gros.

En 2017, on évoquait l’éclosion des jeux-services, ou Games As A Service (GAAS, comme on dit Outre-Manche). On était aussi revenu sur les débuts du Battle Royale. Cela fait partie des modes qui rythment la vie du jeu vidéo. Ou plutôt, de son industrie. Une tendance émerge, et tous les éditeurs se penchent dessus. Ils vont la transformer, la faire évoluer. Si on prend le cas du Battle Royale, c’est un fait un Last Man Standing à grande échelle. Et l’Extraction Shooter, c’est un mélange de coopération, compétition et survie.

Extraction Shooter, c’est quoi?

Peut-être que le terme évoluera avec le temps ou sera traduit, mais pour l’instant partons sur Extraction Shooter. Grosso-modo, c’est du PvPvE ; vous affrontez d’autres joueurs et des ennemis gérés par l’IA. La menace est donc variée, et à ça, il faut rajouter ce petit truc en plus : l’extraction. Il faut quitter la zone en vie pour valider son loot. Et bien sûr, en cas d’échec, on perd tout.

On peut citer deux jeux parmi les références de l’Extraction Shooter. Le premier est Hunt : Shodown. C’est un FPS conçu par Crytek (Crysis) se déroulant à la fin du XIXème siècle. Seul ou en équipe, vous jouez un chasseur de prime ayant pour mission d’abattre un gros monstre. Le problème est que vous n’êtes pas seul sur le coup. Et si vous parvenez à tuer la bête en premier, tous les autres joueurs vous traqueront pour récupérer le butin.

Le second jeu est Escape From Tarkov, un jeu excellent jeu PC qui snobe pour le moment Steam et l’Epic Games Store. C’est un FPS avec un fort accent mis sur le réalisme et la survie. En d’autres termes, c’est complet et complexe. Et ça fait depuis plus de 5 ans que ça dure.

Le succès de Tarkov rappelle la guerre du Battle Royale. Au début, PUBG régnait en maître sur PC et se la jouait un peu simulation militaire. Puis Fortnite a débarqué et a tout dégommé. En étant multi-plateforme, accessible et gratuit, il a immédiatement touché le grand public.

Les futurs jeux de type Extraction Shooter

Beaucoup d’éditeurs rêvent désormais de sortir le Fortnite de l’Extraction Shooter, un titre qui démocratisera le genre, qui deviendra le nouveau phénomène. Et par phénomène, on entend « machine à cash. » Comme tout jeu multi, l’Extraction Shooter est parfait pour les micro-transactions et Battle Pass. Bref, de quoi aiguiser des appétits.

Hunt Shodown et Escape From Tarkov ne sont pas nouveau. La concurrence aura mis du temps à débarquer, mais rappelons qu’un jeu vidéo ne se fait pas en deux jours. Il faut analyser la tendance, la comprendre, faire valider son projet puis le concevoir… ce qui demande souvent plusieurs années. Et ça y est, les candidats commencent à pointer le bout de leur canon et de manière assez agressive.

Dans les prochains mois, Sony dégainera deux jeux. FairGame$ provient de Haven, premier projet d’un studio désormais propriété du Japonais. Ce titre se présente comme un jeu de braquage en PvPvE.

Le seconde jeu de Sony se nomme Marathon. Autrefois, c’était un FPS sur Mac par Bungie, bien avant Destiny et Halo. Maintenant, c’est du PvP dans un immense vaisseau spatial laissé à l’abandon où il faudra quitter les lieux en vie avec de précieux trésors dans les poches.

On recense aussi Heartland, par Ubisoft. C’est un spin-off de The Division qui sera disponible sous la forme d’un Free-To-Play. Les équipes de PUBG ont également un jeu de type Extraction Shooter en chantier. Il est décrit comme un monde ouvert en perpétuelle évolution où s’affronteront joueurs et IA pour des parties imprévisibles. Enfin, on peut aussi citer HYENAS de SEGA, un titre mêlant combat en apesanteur et hero-shooter.

Qui sera le nouveau Fortnite ?

Marathon, Fairgame$, Heartland, Hyenas… Tous ces jeux tenteront de se différencier d’une manière ou d’une autre. Et tous ne survivront pas. Comme pour les Battle Royale ou avant les MOBA, seule une poignée de titres tireront leur épingle du jeu. A ce sujet, on disgresse légèrement et on revient sur la stratégie multi de Sony. Le Japonais financent beaucoup de jeux en ligne ces derniers temps et il y aura forcément des échecs à un moment. Historiquement, Sony a d’ailleurs toujours eu du mal avec les jeux en ligne (KillStrain, Destruction All Stars…). Mais si un seul parvient à devenir un phénomène à la Fortnite, ce sera le jackpot.

Enfin, rappelons que Battlefield et Call Of Duty ont tous deux un pied dans l’Extraction Shooter. Les mode Hazard de BF 20242 et DMZ de Warzone 2 sont chacun des PvPvE où il faut quitter la zone pour valider son loot. Ce sont toutefois des modes bonus. Les gens jouent à Battlefield 2042 pour ses matchs à 64 joueurs ; Warzone 2 restent avant tout un Battle Royale.

Bref, en matière d’Extraction Shooters, Electronic Arts et Activision sont encore un peu timides. D’autres, en revanche, y croient énormément.

Sur le même sujet

spot_img

Derniers Articles