Accueil Jeux Vidéo Test : Uncharted 3 L’illusion de Drake

Test : Uncharted 3 L’illusion de Drake

PARTAGER

Après la jungle luxuriante de Drake’s Fortune, la neige immaculée d’Among Thieves, voici le sable brûlant de L’Illusion de Drake. Une nouvelle aventure se déroulant notamment dans l’Est de la France et le Moyen-Orient où, toujours épaulé par Sully, Elena et même Chloe Frazer, Nathan Drake repart à l’aventure afin de découvrir que pouvait bien cacher la disparition de 6 mois de Sir Francis Drake. Une aventure épique qui a la très difficile tâche de passer après Among Thieves, l’un des tous meilleurs jeux de cette génération. Un héritage trop lourd à porter?

Note: Ce test, légèrement différent, se concentre uniquement sur le solo. Uncharted 3 : L’illusion de Drake propose également un mode multijoueur avec du coop (en local ou en ligne) et du compétitif (Team Deathmatch…)

L’aventure de Drake commence à Londres. Un rendez-vous avec Sully et un certain Talbot, sbire de Katherine Marlowe, qui va mal tourner, pour ainsi lancer l’aventure à coups de poings bien placés. Ces nouvelles péripéties sont bien différentes de celles d’Among Thieves et lorgneraient même plus vers Drake’s Fortune. C’est ainsi que la relation entre Drake et Sully est mise en avant, et que les phases de grimpette et d’exploration ont pris le dessus sur les gunfights. Le rythme du jeu a été modifié, rééquilibré. Il perd de son côté action non-stop pour assurer une meilleure montée en puissance et nous laisser admirer les événements incroyables auxquels vont être confrontrés Drake et ses amis.

Cette troisième aventure peut également faire penser au quatrième épisode de Tomb Raider avec notamment des énigmes plus nombreuses, plus ingénieuses et plus retorses que dans les épisodes précédents. Notre fidèle carnet situé dans la poche arrière du jeans viendra toujours nous donner de précieux indices, mais sans être aussi précis qu’autrefois. Le jeu retrouve aussi une jolie part d’exploration avec une bonne dose de plate-forme. Uncharted 3 a beau être assez linéaire, de nombreux petits passages sont souvent à explorer afin de découvrir les nombreux trésors du jeu, maintenant modélisés. Généralement, c’est suite aux phases de recherche d’indice quant à l’épopée de Francis Drake, que les ennemis en costume, menés par Talbot, viennent faire irruption afin de voler le fruit des recherches de Nathan. Même si ce schéma ressemble aux précédents Uncharted, on note quand même que cet opus est mieux construit et que l’on évite les ruptures brutales du précédent épisode pour proposer finalement une véritable progression dans l’aventure.

Malgré de nombreux bobos, Nathan Drake n’a toujours pas perdu de sa superbe et escalade sans cesse chaque paroi qui s’offre à lui, avec une aisance incroyable. Le travail réalisé sur les animations est à nouveau remarquable. De nouvelles, contextuelles cette fois-ci, viennent compléter la palette déjà large de Drake et donnent un résultat bluffant. Le tout est sublimé par des graphismes et une direction artistique superbe, et soutenu par une excellente BO. La claque visuelle est bien là. Même si le gap entre Among Thieves et Drake’s Deception, le titre anglais, n’est pas aussi important qu’entre Uncharted 1 et le 2, force est de constater que le jeu est d’une beauté à couper le souffle.

Mais si la plastique de l’Illusion de Drake est irréprochable, on ne peut pas dire la même choses des combats qui sont, de manière surprenante, moins réussis que dans Among Thieves. Il y a un problème avec la visée, qui sera réglée par un patch, rendant très difficile les diagonales, et surtout, une IA capable du meilleur comme du pire. Les ennemis, en surnombre et très bien armés, essaient toujours de nous contourner, de nous prendre de chaque côté afin de ne nous laisser aucune chance de nous échapper. Le jeu est plus difficile bien que les grenades ennemis soient désormais inoffensives maintenant que Drake peut les renvoyer. Mais on assiste parfois à des égarements de la part de nos adversaires qui en oublient presque notre présence dans quelques cas.

Les combats à mains nues ont également été revus. Plus techniques, plus contextuels et scénarisés, ils sont surtout plus longs, rendant très délicats les affrontements lorsque plusieurs adversaires armés sont là. Le jeu propose alors plusieurs phases où on se retrouve seul contre plusieurs gardes désarmés. Drake n’hésite pas à se servir de son environnement et des objets qui lui tombent sous la main pour les vaincre. En revanche, pour mettre à terre les ‘brutes’ au physique de Jaws, il faudra contrer inlassablement les attaques du grand gaillard, ou bien réussir à s’échapper et trouver un pistolet au sol. Enfin, de nombreuses poursuites (à pieds notamment) et autres fuites avec une caméra façon Crash Bandicoot viennent ponctuer les scènes d’action.

Uncharted 3 est peut être l’épisode le plus cinématographique de la série mais pas forcément le plus réussi en terme de narration. Après avoir fini le jeu -comptez entre 8h et 9h-, on se rend en effet compte que quelques passages n’ont pas été expliqués, et surtout, tous les personnages n’ont pas vu leur histoire développée comme on aurait pu le souhaiter. La relation Elena – Drake est une nouvelle fois mise en suspens, les alliés du début du jeu disparaissent sans trop de raison de l’aventure, et les grands méchants sont aussi développés que Roman et Navarro (Uncharted 1). Dommage. Enfin, de nombreuses ellipses temporelles ponctuent l’aventure, pouvant donner l’impression de passer à côté de quelques éléments narratifs.

TL;DR: Uncharted 3 : L’illusion de Drake, est un très bon jeu d’aventure, bénéficiant d’une réalisation incroyable. Malheureusement, en plaçant trop d’espoir sur lui, on se rend compte que le jeu n’arrive pas à proposer d’aussi palpitantes scènes d’actions, et une histoire aussi maîtrisée que dans les précédents épisodes, notamment Among Thieves.

4 Commentaires

  1. J’ai fais le même constat.  Je me suis fait le mode extrême pour voir si la l’intrigue était mieux dévoilée (pourquoi pas?) mais rien au final.
    Comme tu le dis, beaucoup de choses inexpliquées.
    Ensuite, le multi a le mérite d’exister mais il rajoute quelques heures de jeu mais ne l’améliore en rien

    Ymeric

  2. Uncharted 3 je croie que c’est un jeux pour nous les accro aux jeux vidéo c’est le meilleur jeux pour s’offrir une nuit bien chaud en mode  chiche   

  3. Moi je trouve dommage que le solo ait été délaissé au profit du multi… 

    Et sa me saoule que presque tout les jeux soient aujourd’hui jouable seulement en ligne pour un solo de plus en plus pourri et de plus en plus court…

    Après Uncharted 3 reste un bon jeux mais si ils nous sortent un 4 j’ai peur que l’on tombe a 6 heure de solo et je n’en voudrais pas du tout c’est le genre de jeux qui devrait être a une Quinzaine d’heure de solo minimum sans multi en ligne ou juste une petite aventure en coop …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here