Home Jeux Vidéo Disney Infinity 4: Des informations sur ce projet annulé

Disney Infinity 4: Des informations sur ce projet annulé

En quittant le monde du jeu vidéo, Disney a par la même occasion mis un terme à la série des Disney Infinity et annulé le développement d’un quatrième et ambitieux épisode.

Généralement bien informé, Kotaku a livré aujourd’hui des détails sur ce qu’aurait pu être Disney Infinity 4.0, tout en donnant quelques informations sur les raisons qui ont poussé Disney a arrêter sa série.

Alors qu’un Pack Star Wars: Rogue One était prévu pour cette fin d’année pour Disney Infinity 3.0, le géant américain travaillait également sur un quatrième opus, bien plus ambitieux que les précédents épisodes. Disney Infinity 4 prévoyait en effet d’introduire un nouveau type de figurines. Mises en vente au prix de 45€, celles-ci devaient mesurer près de 30cm et offrir aux personnages de nouvelles fonctionnalités dans le jeu, sans que cela ne soit vraiment précisé dans l’article. Buzz L’Eclair, Elsa, Hulk, HulkbusterJack Skellington et Dark Vador étaient notamment prévus pour cette nouvelle collection de jouets.

Si le premier épisode faisait la part belle à Pixar, le deuxième à Marvel et le troisième à Star Wars, ce Disney Infinity 4 entendait mettre en avant Cars 2, Star Wars VIII, Pirates des Caraïbes: Dead Men Tell No Tales, Coco (un film Pixar), Les Gardiens de la Galaxie 2 et Thor: Ragnarok. Cet opus devait, pour la première fois intégrer un mode histoire dans la Toy Box. Une décision prise afin de pouvoir enfin proposer des missions scénarisées tout en mélangeant les différents univers Disney, Marvel, Pixar et Star Wars. Les Packs Aventure, liés au mode histoire, permettent uniquement de jouer avec des personnages issus de leurs propres films, contrairement à la Toy Box qui donne l’occasion de prendre le contrôle de jouets, d’où la possibilité de mêler du Avengers avec La Reine des neiges par exemple.

Pour expliquer l’arrêt de Disney Infinity, la société américaine précisait que c’était notamment dû aux coûts de production élevés et à un marché dont la croissance n’était plus aussi intéressante qu’autrefois. Kotaku revient sur cette décision et, en s’appuyant sur ses sources, indique que la concurrence avec un certain Star Wars Battlefront a joué un mauvais tour à Disney Infinity 3.0: Star Wars. Le papa de Mickey pensait en effet que son jeu interne plairait aux 7-12 ans tandis que Battlefront, édité par Electronic Arts, serait destiné aux ado’ et aux adultes. Malheureusement pour Disney, même les plus jeunes voulaient jouer à Battlefront, un titre vendu à 14 millions d’exemplaires depuis son lancement en novembre. Autre explication, les problèmes de stock. Les figurines du premier Disney Infinity étaient difficiles à trouver, ce qui entrainait de ce fait des ventes en moins. Pour le second épisode, ce fut le cas inverse avec la surproduction de certains jouets. Disney pensait ainsi pouvoir écouler 2 millions de Hulk et n’en a finalement vendu que la moitié. Enfin, en intégrant les Gardiens de la Galaxie, par exemple, les développeurs durent aussi ajouter des personnages mineurs comme Yondu dont la figurine a, sans surprise, été un flop.

En illustration, le pack Marvel Battleground pour Disney Infinity 3.0