samedi, juillet 20, 2024
spot_img

Embracer va disparaître pour se scinder en 3 sociétés bien distinctes

C’est la fin d’Embracer. Cet acteur européen qui a plusieurs fois fait l’actualité ces dernières années va disparaître. Ses nombreuses propriétés seront alors réparties entre 3 nouvelles sociétés.

Il y a 3 ans, nous faisions le point sur Embracer, un éditeur qui passait son temps à racheter des studios, dont Gearbox. Il l’affirmait haut et fort : il était insatiable. Et en 2022, Embracer s’offrait même Eidos et Crystal Dynamics, récupérant au passage la licence Tomb Raider.

Depuis, Embracer a vacillé. Pour faire simple, le partenariat avec Savvy Games Group, le fond d’investissement saoudien, a échoué au dernier moment. Embracer a alors été obligé de liquider une partie de ses précieux actifs. Là encore, pour résumer simplement, Embracer a fermé Volition (Saints Row, Red Faction) et Free Radical Design (Time Splitters), et a revendu Saber (World War Z, Mudrunner, KOTOR Remake) et Gearbox (Borderlands).

Et désormais, que reste-t-il d’Embracer ? Trois nouvelles sociétés dont aucune n’a voulu récupéré ce nom associé à une vilaine déroute.

Asmodee

Asmodee était autrefois un pilier, une filiale d’Embracer, une entreprise alors rachetée pour 2,7 milliards d’euros.

Ce Français spécialiste des jeux de société conserve son nom ainsi que plus de 300 licences dont Catan, 7 Wonders ou encore Exploding Kittens.

Asmodee compte également s’appuyer sur des franchises tierces puisque des jeux Seigneurs des Anneaux, Marvel, Game Of Thrones, Marvel, LEGO et Star Wars sont prévus.

Coffee Stain & Friends

Il s’agit d’un nom temporaire. Cette société regroupe un ensemble de studios et d’éditeurs de jeux vidéo PC et consoles. Leur créneau, c’est l’indé et le AA, comprendre des titres au budget modéré.

Cette nouvelle entité regroupe Coffee Stain, Ghost Ship, Tarsier, Tuxedo ou encore THQ Nordic. Ces noms ne vous disent peut-être pas grand chose, mais leurs jeux sont très connus : Deep Rock Galactic, Goat Simulator, Satisfactory, Wreckfest, Teardown ou encore Valheim.

Middle Earth Enterprises & Friends

Là encore, le nom est temporaire. C’est l’équivalent haut de gamme de Coffee Stain & Friends : ici, ça mise sur du AAA, en plus de gérer les licences Seigneur des Anneaux et Tomb Raider.

Ce géant du jeu vidéo — plus de 4000 salariés — va regrouper Crystal Dynamics (Tomb Raider), Dambuster (Dead Island 3), Eidos Montréal (Deus Ex), Flying Wild Hog (Shadow Warrior), Tripwire (Killing Floor), Warhose (Kingdom Come Deliverance) ou encore 4A Games (Metro).

A noter que Saber possède une option afin d’acquérir 4A Games, option qu’il entend bien lever. Celle-ci ne comprend toutefois pas la licence METRO qui restera donc la propriété de Middle Earth Enterprises & Friends.

Sur le même sujet

spot_img

Derniers Articles