Home Jeux Vidéo DICE ne sait pas pourquoi les joueurs aiment Battlefield Bad Company

DICE ne sait pas pourquoi les joueurs aiment Battlefield Bad Company

« Qu’est-ce que les gens aiment vraiment dans Bad Company? » Telle est la question que se pose DICE et qui ne trouve malheureusement pas de réponse. Interrogé par Eurogamer, le développeur suédois affirme que de nombreux fans réclament un retour au premier plan de la franchise mais qu’ils ont tous beaucoup de mal à expliquer pourquoi cette série les a tant marqués.

Les joueurs répondent généralement que l’humour présent dans la campagne solo leur manque ou bien que le multijoueur était tout simplement meilleur car « plus rapide et plus direct« . Cela reste cependant bien vague. Karl-Magnus Troedsson, General Manager chez DICE, explique ainsi qu’il est assez effrayant pour eux d’essayer de proposer un éventuel Bad Company 3 quand « personne n’arrive à mettre le doigt sur ce que les gens aiment« . Difficile en effet de proposer dans ces cas là un jeu reposant sur les mêmes bases quand personne ne réussit à les définir. DICE ne compte pas pour autant abdiquer et reste d’ailleurs assez mystérieux : « Wait and see. » Après tout, peut-être que quelques game-designers réussiront à retrouver la formule magique.

Battlefield Bad Company est sorti sur PS3 et Xbox 360 en juin 2008, puis a été suivi de Bad Company 2 en mars 2010 sur PS3, 360 et PC. DICE a ensuite embrayé sur Battlefield 3 et 4 alors que BF Hardline, par Visceral Games, est attendu pour cette fin d’année.

Puisque DICE a des difficultés à comprendre le succès de Bad Company, nous nous proposons de lui offrir quelques éléments de réponses, et ce, à titre gracieux. Le charme de BF:BC provenait à la fois de son solo et de son multi. En solo, les maps étaient bien plus ouvertes et les personnages attachants grâce à l’humour omniprésent. On était loin des soldats hyper sérieux et des couloirs très scriptés. Quant au multi, sans même parler de l’équilibrage général, la destruction des décors était très intéressante là où BF3 et BF4 proposent des milieux urbains où beaucoup d’immeubles sont insensibles aux roquettes. Enfin, on peut aussi parler du DLC Vietnam pour Bad Company 2 qui n’était pas qu’un simple map pack et qui proposait un vrai plus par rapport au jeu d’origine.