Accueil Jeux Vidéo PlayStation 4 PS5: Face à la Xbox Series X, Sony contre-attaque

PS5: Face à la Xbox Series X, Sony contre-attaque

Par l’intermédiaire de Mark Cerny, Sony a dévoilé de nouvelles informations sur la PlayStation 5. Ces détails sont essentiellement techniques; aucun détail sur le prix, les jeux ou la date de lancement de la PS5 n’ont été partagés.

Comme pour Microsoft et sa Xbox Series X en début de semaine, le timing paraît curieux. Mais bon, il faut bien penser à l’avenir. Et l’avenir, c’est la PlayStation 5. Aujourd’hui, à 17h00, Sony a mis en ligne une vidéo visant à montrer de quelle manière la PS5 allait « façonner le futur du jeu vidéo. » Rien que ça. C’est naturellement Mark Cerny, l’architecte de la PS4, PSVita et de la PS5, qui s’est collé à l’exercice, pendant plus de 50 minutes.

Les informations au sujet de la PS5 sont essentiellement d’ordre technique; c’est même assez indigeste. Il faut dire que cette conférence était initialement prévue pour la GDC. Cet événement regroupant les professionnels de l’industrie du jeu vidéo a été annulé à cause du Coronavirus il y a plusieurs semaines.

La PlayStation 5 sera moins puissante que la Xbox Series X (sur le papier)

Si on compare la Xbox Series X et la PlayStation 5 en terme de puissance brut, la console de Microsoft est devant. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. D’un côté, on a une XSX à 12TFLOPS, de l’autre, une PS5 à 10TFLOPS. Ce sont les faits. Les choses sont néanmoins bien différentes quand on se penche davantage sur le sujet. Pour faire simple, la PlayStation 5 et la Xbox Series n’ont pas la même approche, comme le résume John Linnean, Monsieur Digital Foundry.

Voici l’intérieur de la PS5, avec notamment un lecteur Bluray 4K

Que ce soit la PS5 ou la XSX, chacune héritera d’un SSD. Ça permettra des temps de chargement plus rapides, mais pas seulement. En soi, la technologie ajoutée au SSD de la PS5 sera l’une des armes majeures dans cette guerre des consoles. Le support de stockage de la PS5 sera bien plus rapide que celui de la XSX. La console aura accès plus rapidement aux données, ce qui pourrait modifier la façon qu’ont les designers de concevoir des jeux. C’est Mark Cerny himself qui le dit. De nos jours, de nombreux jeux utilisent différents mécanismes pour cacher les temps de chargement. Ça peut être une cinématique comme des passages dans des couloirs. Les Uncharted sont spécialistes de cela. Avec un SSD sur-rapide, il n’y aura plus besoin de ce genre de subterfuge. Bref, tout pourrait être plus dynamique.

Et voici les specs de la Xbox Series X, histoire de comparer.

Le SSD a aussi pour avantage de supprimer les temps d’installation des patchs. Il évite également la duplication des fichiers puisque tout est rapidement accessible. Ces informations étaient néanmoins d’ores et déjà connues. De même, Mark Cerny a tenu à rappeler que la PS5 serait rétrocompatible avec la PlayStation 4. Ou du moins, au lancement, avec les 100 jeux les plus populaires de la PS4. Des titres comme GTA V ou Rainbow Six Siege ne devraient pas avoir de soucis à se faire, contrairement à un Agents Of Mayhem.

PS5: une erreur de communication?

Jusque-là, Sony avait été plutôt bon. Il était discret mais avait révélé le strict minimum chez Wired. Le problème est que nous sommes à 6 mois du lancement de la PS5 et finalement, beaucoup s’impatientent. Surtout quand en face Microsoft accélère: on a vu la console, des jeux et des specs techniques.

Alors forcément, quand Sony annonce sur ses réseaux sociaux qu’un live sera diffusé pour parler de la PS5, tout le monde imagine que ce sera un événement grand public. Non, ce n’était clairement pas le cas. Seule la branche japonaise avait précisé que c’était à l’origine une conférence pour la GDC. Bref, une conférence destinée aux professionnels, aux programmeurs, aux designers…

Tout le monde comprendra facilement ce qui est inscrit sur ce visuel.

Résultat, pour le commun des mortels, c’était incompréhensible. Quand Mark Cerny évoque ses ambitions sonores (3D Audio) pour la PS5, il l’illustre avec le visuel ci-dessus. Difficile de croire que la majorité des spectateurs ont compris ce qui se passait. Tout était très technique et avant tout destiné à ceux qui travaillent dans cette industrie. Sony aurait sans doute mérité à être plus transparent avec ses fans. Preuve en est, nombreux sont ceux qui déclarent être déçus par cette prise de parole. Mais du côté des professionnels, la PlayStation 5 s’annonce comme une console excitante. Elle devrait rendre la vie plus simple pour les développeurs, mais pour les joueurs, quel sera vraiment le résultat? La puissance brut, les techniques de programmation… Ce sont des éléments qui n’ont au final que peu d’importance pour le grand public qui privilégiera toujours le contenu aux spec’ techniques.

Billy Khan est le lead engine programmer de Doom Eternal.