Home Jeux Vidéo Test : Shadow Warrior 3 – DOOM mais sans génie

Test : Shadow Warrior 3 – DOOM mais sans génie

819
0

Avec son sabre et ses gros flingues, Shadow Warrior 3 a toutes les armes pour faire parler de lui en bien. En soi, oui, c’est un bon jeu. Mais quand on le compare à la concurrence, ça fait forcément mal.

Note : ceci est un test express de Shadow Warrior 3, à l’image de sa durée de vie.

Shadow Warrior 3 ressemble à un DLC de DOOM, mais sans inspiration. On y joue Wang, un type se battant avec une épée et de gros calibres. Dans cet épisode, il cherche à capturer un dragon qu’il a malencontreusement réveillé. S’en suit alors un enchaînement d’arènes et de petits passages de plateformes pendant 5 heures. C’est court, et le jeu arrive en plus à être répétitif.

Il y a un problème au niveau de la progression. On récupère rapidement toutes les armes (fusil à pompe, lance-grenades, mini-railgun…) et le bestiaire se dévoile trop vite. La seconde moitié de l’aventure manque alors de surprise ; tout est connu d’avance et on sent que le jeu tire en longueur.

Un titre amusant mais pas mémorable

On est déçu car Shadow Warrior 3 affiche de jolies choses. C’est fluide, c’est dynamique ; c’est gore, c’est sanglant. Les affrontements se font à distance ou au corps à corps avec un sabre. Des finish-moves sont spectaculaires et offrent de jolis bonus (santé, armes temporaires etc.). Les arènes sont truffés d’ennemis et obligent à se déplacer. C’est alors l’occasion de récupérer des munitions, de la vie, ou d’activer des pièges. Hélas, ceux-ci tendent à disparaître à mesure que l’on avance dans le jeu.

Shadow Warrior 3 est plaisant mais il reste loin derrière un DOOM. Il est indétrônable et personne n’arrive à l’égaler. Certes, ce n’est pas non plus le même budget, mais on regrette tout de même un manque de punch ou des arènes trop plates ; Shadow Warrior 3 manque de verticalité, à l’image de son héros qui ne saute pas bien haut. Il faut finalement prendre ce jeu pour ce qu’il est : un divertissement sympathique qu’on a vite fait d’oublier. Cela dit, pour certains, payer 50€ pour 5 heures risque de mal passer.

Pour conclure, un petit point sur la version console. On a testé la version PS4 à travers le PSNow où il est offert en ce moment même. Visuellement, c’est mignon sans être époustouflant ; il faut surtout ne pas être allergique à l’aberration chromatique. Au niveau des contrôles, on a connu mieux. Les diagonales ont ainsi du mal à sortir et sont plutôt lentes. C’est troublant au début puis on s’y fait.

Shadow Warrior 3 est développé par Flying Wild Hog et édité par Devolver Digital. Jeu disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series X|S. PEGI 18.

Previous articleC’était la Dolce (PS)Vita
Next articleGod Of War : Amazon négocie une série TV pour Prime Video