Accueil Jeux Vidéo Gamescom: Ori arrive lui aussi sur Switch

Gamescom: Ori arrive lui aussi sur Switch

Au cours de son Nintendo Direct dédié aux jeux indés, le fameux #IndieWorld, le papa de la Switch a confirmé l’arrivée prochaine de Ori & The Blind Forest.

Il est compliqué de déterminer si Ori and The Blind Forest un jeu indépendant ou pas. Il est conçu par Moon Studios, une petite équipe autrichienne qui ne possède aucune maison mère au dessus d’elle. Elle a toutefois réussi à concevoir Ori grâce à Microsoft qui a financé et édité le jeu, en plus de posséder désormais la licence.

Ce mini-débat n’a que peu d’importance. Aujourd’hui, en ce lundi 19 août 2019, au cours de son Indie World, Nintendo a annoncé le portage de Ori and the Blind Forest sur Switch. Ce titre arrivera le 27 septembre avec directement tous ses DLC, d’où le sous-titre Definitive Edition. On y retrouvera donc des zones supplémentaires, des compétences inédites ou des modes de difficultés en plus par rapport au jeu de base. Sur son blog, Microsoft évoque un 1080p et du 60fps. Quant à sa suite, Will Of The Wisps, elle est toujours attendue pour février 2020… en exclusivité sur Xbox et PC. Pour le moment.

Il s’agit là d’une annonce majeur, qui avait fuité dès ce week-end. Après Cuphead et Minecraft, Microsoft a donc accepté de mettre Ori sur Switch. Cela confirme quelques-unes des rumeurs du début d’année. Il se dit en effet que Microsoft souhaite se rapprocher de Nintendo, et même de Sony, qui repousse néanmoins les avances de l’Américain.

Ori sur Switch, qu’est-ce que cela signifie?

Désormais, Microsoft souhaite être partout. Ses jeux PC ne sont plus exclusifs au Windows Store. Le mois prochain, Gears 5 sera également sur Steam. Il se dit que les nombreux studios fraîchement acquis pourront, s’ils le souhaitent, concevoir des jeux multi-plateformes. Quand on lit une récente interview de Phil Spencer, patron de Xbox, on se demande même si au fond de lui, il n’aimerait pas que tous les futurs jeux de Microsoft deviennent multi.

Après Minecraft, Cuphead et Ori, à qui le tour?

La prochaine étape pour Microsoft est maintenant liée au xCloud. Le futur service de cloud gaming de la Xbox va chercher à s’émanciper. Le PC sera une destination logique. Les smartphone aussi. Puis il restera par exemple la Switch ou la PS4. Que décideront Nintendo et Sony? Peut-on imaginer à l’avenir le xCloud sur PS5 et le PlayStation Now sur Xbox Scarlett? Quid de la guerre des consoles?

Que ce soit Ori ou Cuphead, Microsoft mise sur les petites productions pour la Switch. Ni Gears, ni Halo, ni Forza n’ont pour le moment atterri sur la console de Nintendo. Sans doute parce que ces jeux sont plus gourmands techniquement. Autre problème: mettre à disposition un Gears 5 sur Switch jouerait forcément contre la Xbox One. Mais ce serait plus de ventes pour Microsoft… Dans l’interview de Phil Spencer linkée ci-dessus, le dirigeant américain aime rappeler que son business est de vendre des jeux et des services, pas des consoles. Il est important de préciser que lorsque Phil Spencer parle de vendre des jeux, cela évoque aussi les productions d’Activision, EA, Ubisoft etc. Microsoft, comme Sony et Nintendo, récupère à chaque fois une somme sur chaque jeu vendu.

Superhot et Hotline Miami annoncés et déjà sortis

Outre Ori and the Blind Forest, la Switch accueille aussi Superhot et la doublette Hotline Miami 1 & 2. Ces titres sont d’ailleurs disponibles dès aujourd’hui. Il ne serait pas étonnant que les ventes s’envolent puisqu’il s’agit d’excellents jeux. Enfin, on notera aussi le prochain portage de Risk Of Rain 2. Pour revoir cet Indie World spécial Gamescom 2019, c’est par ici.