Accueil Jeux Vidéo Test: Fifa Football

Test: Fifa Football

Devenu la nouvelle référence sur console de salon, Fifa s’attaque aux portables avec un épisode rien que pour le lancement européen de la PlayStation Vita. Un portage qui n’a rien perdu de sa superbe mais qui a vu une partie de son contenu fondre.

Pour sa première apparition sur le terrain de la Vita, Fifa Football se devait de montrer qu’il était un futur titulaire en puissance. Et le résultat est tout à fait satisfaisant d’un point de vue visuel tant on a souvent l’impression de jouer à une version 360/PS3, les graphismes étant fins et proches de ceux des consoles de salon. En revanche, sur ces dernières, on ne constatait pas ces quelques ralentissements dans le jeu, notamment lors des cinématiques. Quant à la modélisation des joueurs, elle est excellente sourtout couplée aux chouettes animations. Et enfin, les menus ne rament plus lorsqu’il s’agit de remplacer l’un de ses joueurs à l’heure de jeu.

Si Fifa Football exploite pleinement les capacités techniques de la console pour proposer des graphismes hauts en couleur, le jeu d’Electronic Arts n’oublie pas non plus de faire la part belle au tactile avant et arrière. Un peu à la manière de PES Wii, il est désormais possible d’envoyer la balle à l’endroit que l’on souhaite rien qu’en touchant l’écran: passes en profondeur, centres… tout y passe et il suffit de laisser le doigt appuyé pour déterminer la hauteur de la balle. De même, face au but, il est possible d’utiliser l’écran tactile, même si pour le coup, on pourra préférer le tactile dorsal, bien plus pratique. L’arrière de la Vita représente alors la cage adverse et une simple pression sur le coin supérieur droit, par exemple, permet d’envoyer la balle dans la lucarne. Bien entendu, la frappe sera conditionnée à la position du joueur sur le terrain et à la pression mise par les défenseurs. Mais force est de constater que ces frappes peuvent facilement faire mouche et que le jeu est plutôt permissif au niveau des tirs, même si on touche encore pas mal les montants.

En revanche, le pavé tactile arrière pose des problèmes d’ergonomie et il faut se forcer à ne pas ‘déplier’ ses doigts au dos de la console, afin de ne pas enclencher des frappes soudaines des 40 mètres. Heureusement, pour ceux qui refuseront d’utiliser cette fonctionnalité, un petit tour dans les options permet de désactiver le tactile de l’écran, ou bien du rear-pad. Ce passage dans les options met également en évidence la triste absence de la défense-tactique. La grande nouveauté de Fifa 12 version PC/PS3/360 est en effet portée disparue, elle qui permettait de renouveler d’une excellente manière le gameplay défensif. Finalement, on a en quelque sorte affaire à Fifa 11. Ce n’est pas forcément une si mauvaise nouvelle puisque cet opus était déjà fort sympathique, mais après avoir fait ses armes sur Fifa 12, on a un peu l’impression de régresser. Dommage.

Ces quelques désagréments n’arrivent cependant pas à nous faire oublier que le gameplay de Fifa Football demeure très solide avec toujours ce bon équilibrage entre le jeu au sol et le jeu aérien, et ce besoin constant de construire ses attaques grâce à un milieu de terrain fourni. En revanche, pour les habitués des versions consoles, il faudra un peu réapprendre à jouer puisque l’absence des gachettes modifie pas mal les commandes. En un contre un, par exemple, il s’agira désormais d’enfoncer la touche L pour enrouler son tir, ou bien d’appuyer en même temps sur L + R afin de piquer son ballon. Autre exemple, déclencher un appel de balle se fait en appuyant rapidement deux fois sur L. Quant aux dribbles, ils s’effectuent de la même manière que sur console de salon, à savoir, avec la touche L et le précieux joystick droit où il s’agit alors de recréer à peu près les vrais mouvements.

Enfin, d’un point de vue contenu, on retrouve bien entendu un très grand nombre de championnats, clubs et autres licences, dans les habituels modes Be a Pro, Carrière ou encore les matchs amicaux. En revanche, le prisé Ultimate Team s’est fait la malle, tout comme une partie des fonctionnalités online du soft (11vs11…).

TL;DR: Fifa Football n’est pas le portage direct de Fifa 12, comme en témoigne d’une part les quelques modes disparus et surtout l’absence remarquée de l’excellente ‘défense-tactique’, ce qui est forcément préjudiciable au titre d’Electronic Arts. Cela dit, Fifa Football demeure quand même un très bon jeu de foot doté d’un solide gameplay et de graphismes de haute volée. Un bon moyen de patienter jusqu’à l’automne prochain en somme, histoire de voir ce qui nous sera alors proposé.

Fifa Football est développé et édité par Electronic Arts. Le jeu est sorti le 22 février sur PlayStation Vita. PEGI 3. 

Laisser un commentaire