Home Jeux Vidéo Battlefield 2042, clé de voûte d’un projet à long terme

Battlefield 2042, clé de voûte d’un projet à long terme

581
0

Battlefield 2042 est vu comme un reboot, le titre fondateur du Battlefield Universe.

Le lancement de Battlefield 2042 aura été compliqué. Entre le manque d’inspiration, les bugs, et des choix très contestés, il s’est attiré les foudres de pas mal de monde. Mais ça reste malgré tout un bon jeu. Et de son côté, EA multiplie les patchs afin de corriger les nombreux problèmes ; il en profite même pour rajouter des fonctionnalités.

Le jeu ressemble presque à une Early Access Premium. Au gré des retours, le développeur modifie son jeu et l’améliore. C’est en soi une excellente chose. Et à vrai dire, ce n’est pas si surprenant : EA a de grands projets pour ce titre.

2042, le début du Battlefield Universe

Dans une interview donnée à Gamespot, Electronic Arts a révélé ses ambitions : créer un Battlefield Universe, un ensemble de jeux inter-connectés. Le but est de faire grandir la franchise et d’exploiter tout son potentiel.

L’éditeur américain se dit prêt à explorer de nouveaux types « d’expériences ou de modèles économiques » ; il ne se refuse rien.

Une version mobile de Battlefield est ainsi dans les tuyaux. A l’avenir, on suppose qu’un Free-To-Play façon Warzone prendra ensuite le relai. Après tout, il se dit que Battlefield 2042 était à l’origine pensé comme un Battle Royale —puis transformé en Hazard Zone. Il aurait cependant été rebooté au printemps 2020, ce qui expliquerait son faible contenu, ses carences techniques ou certains choix de design.

En termes de futures déclinaisons, EA évoque aussi des aventures centrées sur un ou plusieurs personnages de 2042. On rappelle qu’avec cet épisode, les classes ont été abandonnées aux profits des Spécialistes. Avec ce choix, la série gagne en visibilité. Elle est incarnée et les gens peuvent facilement s’identifier à un héros. En revanche, sur le champ de bataille, c’est la guerre des clones.

Une révolution en interne

Electronic Arts a raison de miser sur Battlefield. Il s’agit d’une licence lui appartenant à 100%. Ce n’est pas le cas d’un Star Wars Battlefront où il faut partager les revenus avec Disney. De même, EA paye pour utiliser le nom de la FIFA ; et parfois, c’est même un peu trop cher.

Historiquement, DICE était le responsable de la franchise. Depuis quelques semaines, ce n’est plus le cas. Le studio suédois a perdu le contrôle de cette licence… Une licence qu’il avait autrefois créée.

Le grand chef se nomme désormais Vince Zampella. L’Américain est devenu l’homme fort d’EA qui ne cesse de lui dérouler le tapis rouge. Son CV parle pour lui. Il a fondé en 2002 Infinity Ward (Call Of Duty) puis, en 2010, Respawn (Titanfall, Apex). Il est maintenant à la tête de EA Los Angeles, qu’il a renommé en Ripple Effect. Ce studio est d’ailleurs l’auteur du mode Portal de Battlefield 2042.

Vince Zampella n’aura pas attendu longtemps avant de se mettre au travail. Les rumeurs évoquent un nouveau Battlefield prenant la forme d’un Hero-Shooter. On n’oublie pas non plus ces jeux scénarisés autour d’un ou plusieurs spécialistes. Ils auraient été confiés à une nouvelle équipe dirigée par Marcus Lehto (Halo, Destiny).

Bien sûr, en parallèle, Battlefield 2042 va continuer à recevoir du nouveau contenu. C’est un jeu-service; il est là pour durer. Maps, spécialistes et modes additionnels arriveront à rythme régulier. Ce devrait être le fruit de l’effort de ces trois studios : Ripple Effect, DICE, et celui de Marcus Lehto qui n’a pas encore de nom.

Si DICE reste donc aux commandes, on sent bien toutefois que la licence lui échappe. Pis encore, énormément de développeurs à des postes clé ont plié bagage. La plupart des lead ou directors sont ainsi partis depuis la sortie de Battlefield V (2018). On ignore les raisons, mais aux petits jeux des paris, on miserait bien sur ces changements à l’international et cette perte d’autonomie.

Previous articleSpartacus : Sony pourrait fusionner PlayStation Plus et PS Now en 2022
Next articleGame Awards 2021 : les vainqueurs, les annonces, les trailers