Accueil Jeux Vidéo Gamescom 2019 Opening Night Live et le mystère Death Stranding

Gamescom 2019 Opening Night Live et le mystère Death Stranding

Death Stranding a volé la vedette lors de la cérémonie Opening Night Live, la veille de la Gamescom. Hideo Kojima a fait le show. Mais Death Stranding intrigue toujours autant.

Pendant 2 heures, Geoff Keighley a parfaitement mené l’Opening Night Live. Cette cérémonie pré-Gamescom a permis de révéler un grand nombre de jeux ou de nouveaux contenus. Le tout était plutôt rythmé, des interviews venant se caler entre chaque world premiere. On notera néanmoins que ça manquait parfois de naturel au niveau des interventions où beaucoup récitaient un texte trop bien écrit. Sauf à la fin, avec Hideo Kojima. Certes, tout était préparé, mais tout sonnait plus juste. Car les deux sont amis. Et parce que Death Stranding reste un immense mystère.

Death Stranding, un simple simulateur de marche avec un bébé?

Le dernier trailer de Death Stranding, diffusé fin mai, avait le mérite de montrer du vrai gameplay avec de l’action ou des cinématiques qui donnaient clairement envie. Là, à la Gamescom, Death Stranding est reparti dans ses travers. Trois trailers. Trois vidéos dans lesquelles règnent une incompréhension totale. On en sait toutefois un peu plus sur des personnages. On comprend vaguement que les BB servent à connecter les gens au monde des morts. Dead Man porte quant à lui très bien son nom. Et puis on peut marcher. Et faire une pause pipi. Metal Gear Solid: Pisse Walker.

Il se dit que Death Stranding s’expliquera davantage lors du Tokyo Game Show, le mois prochain. C’est alors qu’on comprendra un peu mieux comment tout cela s’articule. Actuellement, Death Stranding semble être un jeu où il faut partir de la côte Est des Etat-Unis d’Amérique pour rejoindre la côte ouest. Un simulateur de marche donc, avec des colis à livrer à droite à gauche et parfois un véhicule pour se déplacer. Et au milieu de tout ça, une guerre et des phénomènes surnaturels, comme des créatures mystiques et des arcs-en-ciel inversés. Heureusement que les précédents trailers montraient des choses un peu plus excitantes que ces 3 bandes-annonces.

La Gamescom 2019, c’était aussi Need For Speed Heat, Predator et Gears 5

Pour le reste, cette Gamescom Opening Night Live —qui s’est déroulée lundi soir mais bon, on espace les articles dans le temps, désolé—, c’était aussi notamment:

  • L’officialisation de Kerbal Space Program 2 pour 2020 (Trailer)
  • L’annonce de Little Nightmares 2 pour 2020 (Trailer)
  • La bande-annonce du mode campagne de Gears 5 (Trailer)
  • Du gameplay de Need For Speed Heat, dont la sortie est calée au 8 novembre… comme Death Stranding (Trailer)
  • Du gameplay pas encore très convaincant de Predator Hunting Grounds (Trailer)
  • Le nouveau de stratégie d’Amplitude, Humankind (Trailer)
  • Du gameplay pour The Witcher 3, un peu à l’étroit sur Switch (Trailer)
  • Disintegration qui montre son gameplay; un jeu de tir où on contrôle un gros vaisseau et où on dirige des unités au sol (Trailer)
Mads Mikkelsen dans Death Stranding.