Accueil Jeux Vidéo Jeux Playstation Classic: des absents de marque

Jeux Playstation Classic: des absents de marque

PARTAGER
Beaucoup d'absents dans la liste des jeux PlayStation Classic

Sony a officialisé la liste des jeux inclus dans la PlayStation Classic. Il y a de gros titres mais aussi pas mal d’absents.

Lors de son annonce le 19 septembre, la PlayStation Classic refusait de dévoiler tous ses secrets. Sony, son constructeur, indiquait clairement que 20 jeux seraient disponibles avec cette console rétro aux proportions mini, mais seuls 5 étaient dévoilés: Final Fantasy VII, Jumping Flash, Ridge Racer Type 4, Tekken 3 et Wild Arms.

En ce lundi 29 octobre, Sony a décidé de faire toute la lumière sur la PlayStation Classic, près de 35 jours avant sa sortie officielle —le lancement aura lieu le 3 décembre. Voici donc les 15 jeux supplémentaires:

  • Battle Arena Toshinden™
  • Cool Boarders 2
  • Destruction Derby
  • Grand Theft Auto
  • Intelligent Qube
  • Metal Gear Solid
  • Mr. Driller
  • Oddworld: Abe’s Oddysee®
  • Rayman
  • Resident Evil™ Director’s Cut
  • Revelations: Persona
  • Super Puzzle Fighter II Turbo®
  • Syphon Filter
  • Tom Clancy’s Rainbow Six
  • Twisted Metal

Du côté du Japon, la sélection diffère puisqu’il s’agira de: Arc the LadArc the Lad 2Armored CoreBattle Arena ToshindenDevil DiceFinal Fantasy 7G DariusGradius GaidenIntelligent QubeJumping FlashMetal Gear SolidMr. DrillerParasite EvePersonaResident EvilRidge Racer Type 4SaGa FrontierSuper Puzzle Fighter 2 TurboTekken 3 et Wild Arms.

Gran Turismo reste aux stands

Forcément, depuis l’annonce de cette liste de jeux de la PlayStation Classic, les réactions se multiplient. Certains sont heureux de cette sélection. Intégrer Kurushi/Intelligent Qube est par exemple est un excellent choix. D’autres, au contraire, sont déçus. Certaines décision sont troublantes. Rainbow Six PS1 n’est pas si culte et Destruction Derby 2 est nettement supérieur à son prédécesseur.

Le fait est que dès le départ, on savait qu’il serait impossible de combler tout le monde. Faire une liste de seulement 20 jeux, c’est compliqué. On parle là de la toute première PlayStation, une machine absolument culte dont la ludothèque est immense. C’est pourquoi l’absence d’un accès au PlayStation Store est aussi dommage qu’incompréhensible.

Bref, Sony a dû faire des choix. Certains sont évident. Il était difficile de mettre plusieurs jeux d’une même série, même si au Japon, il l’a fait. Ce sera donc Final Fantasy VII, au détriment du VIII et du IX. Puis il y a les problèmes de licences. On suppose qu’il était difficile voire impossible d’intégrer un Gran Turismo à cause de ses musiques et des accords passés avec les constructeurs, malgré ses 10 millions de ventes. Il est d’ailleurs absent du PlayStation Store.

Une volonté de préserver les remakes HD?

Les éditeurs doivent également donner leur accord pour que leurs jeux atterrissent sur la PlayStation Classic. C’est ce qui explique sans doute l’absence de deux absents de marque, de deux mascottes: Spyro et Crash Bandicoot. On pense que c’est un souhait d’Activision, qui possède ces deux licences, dans le but de favoriser les remakes HD. C’est sans doute pour la même raison que Sony n’a pas inclus Parappa The RapperWipEout ou même MediEvil, dont un trailer du remake est prévu pour demain.

Et il y a les absences qu’on ne comprend pas. Tout en haut de cette liste, on retrouve Tomb Raider. Comment se fait-il que Lara Croft ne soit pas dans cette PlayStation Classic? C’est peut-être la série la plus emblématique de cette ère, celle qui, depuis 20 ans maintenant, continue de rayonner malgré des épisodes inégaux. Autre absence notable: Silent Hill. Alors certes, la série s’est maintenant perdue mais elle est née sur PlayStation avec un épisode remarquable.

Enfin, terminons avec d’autres jeux qui méritaient aussi d’intégrer cette liste de jeux PlayStation Classic, définitivement trop étriquée. Au niveau de la plateforme, Tombi, Klonoa et Ape Escape auraient pu se faire une place dans cette sélection; pour le dernier cité, ça aurait néanmoins été compliqué puisqu’il nécessite une dualshock. En matière d’action aventure, on pense à Castlevania: Symphony Of The Night (qui vient de ressortir sur PS4), Dino Crisis, Tenchu ou encore Legacy Of Kain. Pêle-mêle, les absences de Suikoden 2, Driver, Medal Of Honor et Tony Hawk sont également notables et regrettables. Vingt jeux, c’est peu, surtout lorsqu’il s’agit d’une console ayant connu un immense succès grâce à son catalogue first et third party. La PlayStation Classic est un magnifique objet. Elle plaira forcément aux collectionneurs car elle renferme une forme de nostalgie. Mais cet hommage au passé aurait mérité d’être plus important.