Home Jeux Vidéo Microsoft soutient Epic Games dans son combat contre Apple

Microsoft soutient Epic Games dans son combat contre Apple

Nouvel épisode dans la saga Epic Games contre Apple. Microsoft entre dans l’arène et, sans surprise, se met du côté d’Epic Games.

Mise à jour 25 août 2020: Epic Games doit conserver ses accès aux outils de développement Apple, déclare la justice américaine. En revanche, rien n’a encore été statué en ce qui concerne la plainte initiale.

Epic Games a trouvé un allié dans la guerre qui l’oppose à Apple: Microsoft. Ce dernier a publié un long communiqué par le biais de ses représentants. Le but de cette manoeuvre est simple: demander à ce qu’Epic Games conserve ses accès aux outils de développement sur iOS et macOS.

On rappelle un peu la situation. Epic Games a porté plainte contre Apple, à la suite de la suppression de Fortnite sur l’AppStore. La firme à la pomme a ensuite annoncé à Epic qu’elle lui bloquerait l’accès à l’Apple Developer Program à compter du 28 août. En d’autres termes, cela rendrait inutilisable l’Unreal Engine, l’un des produits phares d’Epic. Ce moteur ne pourrait plus recevoir de mises à jour ou profiter des dernières fonctionnalités iOS et macOS. Bref, ce serait désastreux.

Outre Epic Games, cette décision impacterait aussi des centaines de studios de développement. Et parmi eux, les équipes de Microsoft. La société dirigée par Satya Nadella a énormément recours à l’Unreal Engine dans le cadre de ses productions sur Xbox: Fable, Hellblade 2, Avowed, Everwild, Grounded…

Dans son communiqué, Microsoft préfère prendre Forza Street comme exemple. Ce jeu de course est en effet disponible sur iPhone et iPad. Si l’Unreal Engine devait subir les foudres d’Apple, alors Microsoft aurait un choix à faire: tourner le dos aux utilisateurs iOS et macOS, ou bien à ce moteur qu’il affectionne tout particulièrement.

Microsoft espère que ce témoignage poussera la justice américaine à interdire la future action d’Apple envers Epic Games. On ne sait pas quel en sera l’issue, mais il est important de rappeler un certain point. Il y a quelques semaines, Microsoft et Apple se sont accrochés.

En plus de consoles Next-Gen, Microsoft s’apprête à lancer le xCloud. Ce sera en septembre. Sur Android, et uniquement Android. Les possesseurs d’un iPhone ou d’un iPad ne pourront pas profiter de cette offre de cloud gaming. Pourquoi? A cause des mesures d’Apple. La firme de Cupertino refuse d’héberger d’autres boutiques en ligne. Officiellement, c’est parce qu’il devrait alors, pour la sécurité de ses utilisateurs, évaluer chaque titre et chaque contenu de celle-ci. Officieusement, c’est parce qu’il réclame 30% sur chaque transaction… Il s’agit ni plus ni moins de la raison qui a déclenché la guerre entre Epic Games et Apple.