Accueil Jeux Vidéo Red Dead Redemption 2: pourquoi est-il si attendu?

Red Dead Redemption 2: pourquoi est-il si attendu?

PARTAGER
Red Dead Redemption 2, le jeu de cette génération?

C’est cette semaine que sort Red Dead Redemption 2. Il embarque avec lui tout un lot de promesses que peu de jeux sont capables d’apporter. Dès son annonce avec un simple teaser, Red Dead Redemption 2 est devenu un futur incontournable. Mais pourquoi finalement est-il si attendu?

La première bande-annonce de Red Dead Redemption 2 est tombée en même temps que celle qui révélait le concept même de la Switch. A l’époque, on se disait que Nintendo avait mal choisi son jour pour officialiser sa nouvelle console. Deux ans plus tard, si on regarde les performances de chacune de ces vidéos sur Youtube, on se rend compte que cela n’a eu aucun un grand impact. 39 millions de vues pour le Japonais. 16 millions de vues pour le cowboy. Et au final? La Switch réalise un incroyable carton dans le monde entier et Red Dead Redemption 2 entame son ultime ligne droite, acclamé de toute part, alors qu’il n’a pas montré grand chose.

Il suffit de se rendre sur la chaîne Youtube officielle de Rockstar Games. Red Dead Redemption 2, c’est seulement 6 petites vidéos, une vingtaine d’images, peu de previews et un mode en ligne repoussé de plusieurs semaines. Pour de nombreux titres, tout cela serait mauvais signe; on leur prédirait même un sombre avenir. Après tout, combien de jeux sortent sans qu’on ait le moindre extrait de gameplay? Red Dead Redemption 2 est une exception. La communication autour du jeu avant son lancement a beau avoir été très légère, ce jeu a toujours su fait parler de lui.

Pourquoi? Parce que Rockstar et Red Dead Redemption 2. Ces noms embarquent avec eux une Histoire. GTA V, c’est 100 millions de ventes, un jeu qui truste toujours le haut des charts malgré le poids des ans. GTA V, c’est aussi un mode en ligne sans cesse mis à jour afin de satisfaire les millions de personnes qui y jouent chaque mois. Rockstar est un gage de qualité; ses jeux ne déçoivent que rarement et réussissent à combler les joueurs et la presse spé’. Le premier Red Dead Redemption, c’est ainsi une note de 95 sur Metacritic et plus de 15 millions de ventes. La différence de traitement avec Red Dead Revolver, par Capcom à l’époque, est monumentale; ce titre a ainsi récolté un metascore de 74/100.

Si on se fie aux précédents trailers diffusés ces derniers mois, Red Dead Redemption 2 ressemble beaucoup sur le papier au 1. Il n’a pas cette fonctionnalité unique, cet élément qui le différencie. Certains y verront une prise de risque limitée. D’autres diront que ce n’est pas gênant car 8 années séparent ces deux jeux —toute une génération n’y a donc pas joué. Mais dans les faits, Red Dead Redemption 2 semble vouloir pousser jusqu’au bout la formule RDR. Et ce seconde épisode, c’est avant tout deux promesses.

La première est une promesse au niveau de l’écriture. Red Dead Redemption 2, c’est un univers riche, un monde dans lequel chaque personnage se doit d’avoir une histoire. Il y aura des quêtes secondaires, mais c’est à travers la trame principale que l’on vivra une grande aventure. Elle ne se fera pas seule; toute une bande partagera la vie du joueur et il faudra apprendre à gérer les relations avec chacun. On l’a vu dans les quelques trailers, Red Dead Redemption 2 se veut aussi très cinématique. Peut-être même trop, on verra. Mais ce sont ces saynètes qui rythmeront l’action et qui permettront d’asseoir cette ambiance unique. Ce n’est pas étonnant si un bouton dédié à des caméras alternatives a été introduit pour les balades à cheval.

Il faut dire que le Far West est un thème assez peu exploité par les éditeurs de jeux. Peut-être parce que cette époque est moins fun que le présent ou le futur. Il n’y a pas de voitures avec lesquelles faire des cascades. Il n’y a pas de lance-roquettes capable de détruire des immeubles entiers. Non, dans l’ouest sauvage, on utilise des revolvers et on se déplace à cheval. L’histoire à montrer que ces moments étaient uniques. Un jeu comme Shadow Of The Colossus en est le parfait témoin. Il y a un côté reposant, voire même poétique à explorer de vastes plaines grâce à sa monture. Comme d’autres, Red Dead Redemption 2 veut être un jeu dans lequel chacun sera libre de s’évader, de s’éloigner de la quête principale pour uniquement visiter cet immense monde ouvert. Dans les trailers diffusés, l’accent était mis sur les paysages, sur une nature qui prend diverses formes. C’est un jeu dans lequel beaucoup aimeront se perdre, rien que pour admirer certains détails qui, à n’en pas douter, friseront la folie. La démesure de Red Dead Redemption 2 ne se trouve pas dans la taille de sa map mais dans cette envie de proposer un monde vivant que chacun voudra explorer.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.