Accueil Jeux Vidéo Stadia: une exclusivité par les co-développeurs de Gears 5

Stadia: une exclusivité par les co-développeurs de Gears 5

Google a sorti le chéquier et c’est Splash Damage qui est l’heureux élu: le studio anglais prépare actuellement une exclusivité pour Stadia.

Quatre mois après son lancement compliqué, Stadia continue de croire en ses chances. Après tout, pourquoi ne le ferait-il pas? On a évoqué ces derniers jours la création d’un nouveau studio avec, à sa tête, Shannon Studstill, ancienne directrice de Sony Santa Monica. Avant cela, il y avait eu l’acquisition de Typhoon, auteur du sympathique Journey To The Savage Planet. Et aujourd’hui, on apprend que Google a embauché Splash Damage pour la création d’une exclusivité Stadia.

Pour beaucoup, Splash Damage est un nom qui ne dit pas grand chose. Il faut dire que son heure de gloire remonte aux débuts des années 2000. C’est en effet cette équipe anglaise qui a bâti Wolfenstein: Enemy Territory, un jeu de tir multijoueur exceptionnel. Puis elle a enchainé sur sa suite (Quake Wars) avant de créer une nouvelle licence: Brink. Il s’agit là uniquement de jeux multi. Brink était un projet signé par Bethesda avec de jolies promesses. Il mettait notamment en avant le parkour à la première personne et les objectifs à réaliser en équipe. Hélas, ça manquait de tranchant: c’était assez mou et techniquement pas ouf.

Splash Damage, un studio proche de Microsoft

Après avoir tenté sa chance dans le Free-To-Play avec Dirty Bomb —dont les retours sont plutôt bons—, Splash Damage s’est rapproché de Microsoft. Le studio a alors travaillé sur Gears of War Ultimate Edition, Gears of War 4, Gears 5, Halo The Master Chief Collection (PC) ou Gears Tactics. Ce dernier est attendu pour le 28 avril sur PC et Xbox One, et proposera un gameplay façon X-Com dans l’univers des locustes.

Pour l’ensemble de ces titres, Splash Damage hérite du titre de co-développeur. Parfois, il s’agit juste d’un coup de main. Dans certains cas, c’est tout le multijoueur qui est conçu par l’équipe anglaise. Gears Tactics semble néanmoins être un jeu principalement développé par Splash Damage, preuve de la renaissance du studio.

On suppose qu’à l’avenir, Splash Damage continuera d’épauler The Coalition, les responsables de la série Gears Of War. Le futur de cette boite londonienne semble toutefois s’écrire dans les nuages avec cette future exclusivité Stadia. Sur son site internet, Splash Damage ne dit rien sur ce projet. On se dit qu’il s’agit d’un titre multijoueur à la vue de l’historique du studio. Plus de précisions seront partagées dans les prochains mois, paraît-il.

Le temps ne presse pas pour Stadia. Google soutient sa plateforme de Cloud Gaming, preuve en est avec ces différents investissements. Il faut néanmoins admettre que Stadia peine tristement à faire l’actualité. Avec les révélations sur la Xbox Series X ou de la PS5 au SSD magique, le Cloud Gaming est relégué au second plan; idem pour le Project xCloud ou le PSNow d’ailleurs. On terminera cette news en rappelant que Stadia a accueilli en même temps que ses petits camarades Doom Eternal. Mais qui s’en rendu compte?

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.