Accueil Jeux Vidéo Game Awards: des annonces décevantes?

Game Awards: des annonces décevantes?

Que retenir des annonces des Game Awards 2018?

Les Game Awards ne récompensent pas uniquement les meilleurs jeux de 2018. Pour tenir en haleine les téléspectateurs, de nombreux World Premiere sont diffusés. Et au moment de faire le bilan, beaucoup trouvent que ces annonces étaient décevantes.

C’est un article que l’on pourrait ressortir à chaque E3 mais pour diverses raisons, on a décidé de l’écrire (et de le publier) maintenant. Depuis vendredi matin, les Game Awards 2018 sont terminés. Ils ont (logiquement) sacré God Of War comme le meilleur jeu de l’année. Et comme prévu, ils ont révélé de nouveaux jeux ou bien des trailers inédits concernant de gros titres de 2019.

Geoff Keighley, producteur et présentateur des Game Awards, sait bien qu’une immense majorité de son public ne regarde le show que pour ces annonces. Les différents interludes musicaux et les récompenses des jeux ont leur charme, mais rien ne vaut ces fameux World Premieres. Si on se fie à un sondage effectué par Geoff himself, près de 80% des personnes interrogées étaient avant tout intéressées par ces annonces. Sans surprise, toute une partie de la communication s’est donc jouée là-dessus.

Pendant plusieurs semaines, on a assisté à tout un tas de rumeurs. Certaines semblaient logiques. Square-Enix, en 2017, avait ainsi promis d’en dire davantage sur son jeu vidéo Avengers. Les réalisateurs d’Infinity War étaient conviés aux Game Awards. On imaginait donc voir le jeu. De même, ça fait 3 ans que Rocksteady a sorti Batman Arkham Knight. On espérait donc avoir des nouvelles de leur projet secret. Mais non, aucun de ces titres ne s’est montré.

Puis il y a des rumeurs nées de simples noms déposés et autres bruits de couloir. Tout est ensuite repris par de nombreuses personnes, trop attirées par le potentiel scoop pour émettre le moindre doute. Cela a naturellement eu pour effet de rehausser le niveau d’attente de chacun, quitte à espérer ensuite l’impossible. On ajoutera aussi ce paradoxe où beaucoup réclament des surprises mais se jettent sur chaque rumeur et autres fuites. Et au final, qu’a-t-on eu?

  • Far Cry New Dawn, une version post-apo de Far Cry 4
  • Le remaster de Crash Team Racing
  • Le retour de Marvel Ultimate Alliance sous la forme d’une exclusivité Switch
  • Mortal Kombat XI, toujours aussi violent
  • The Last Campfire, une aventure narrative signée Hello Games (No Man’s Sky)
  • Des trailers de Rage 2 et Anthem
  • Un premier DLC pour Smash Bros Ultimate avec Joker, issu de Persona 5
  • La toute première bande-annonce de Psychonauts 2
  • Une version console de The Stanley Parable
  • Un portage console de Dauntless
  • The Outer Worlds qui semble être un Fallout dans l’espace. Cela dit, il est développé par les créateurs de la franchise et les responsables de Fallout New Vegas.
  • Un premier aperçu de Scavengers, Ancestors et Journey To The Savage Planet, des jeux respectivement conçus par Josh Holmes (Directeur Créatif de Halo 4), Patrice Désilets (Directeur créatif des deux premiers Assassin’s Creed) et Alex Hutchison (réalisateur de Assassin’s Creed 3 et Far Cry 4)

Il est important de préciser que certains de ses titres étaient plus ou moins connus d’avance. Sur son compte Twitter, Ed Boon n’a ainsi jamais caché qu’un Mortal Kombat XI serait prochainement révélé.  Far Cry New Dawn a quant à lui été teasé par Ubisoft quelques heures avant la cérémonie des Game Awards. Et pour Crash Team Racing, de nombreuses rédactions ont reçu un goodies rappelant fortement ce jeu de kart.

Les trois plus grosses annonces des Game Awards étaient donc toutes plus ou moins connues. Il n’y a pas eu cette forme de surprise et c’est du côté des jeux dits AA qu’il a fallu se tourner. Mais ces titres, aussi intéressants soient-ils, ne portent jamais vraiment les mêmes espoirs qu’un AAA. Ce seront peut-être d’excellents jeux, bien meilleurs que des titres à très gros budget, mais en terme de buzz, il leur est difficile de rivaliser.

Certains seront amenés à comparer avec autrefois. En 2010, lors des Video Game Awards, Uncharted 3 et Skyrim avaient ainsi fait une apparition remarquée. L’an passé, lors des Game Awards 2017, on se souvient de Death Stranding, SoulCalibur VI et du simple logo de Bayonetta 3.

Alors, les Game Awards étaient-ils décevants en terme d’annonces? Libre à chacun de répondre à cette question. Le fait est qu’il y a eu des World Premieres très intéressantes, avec notamment des titres à surveiller de près dans les prochains mois. Mais il n’y a pas eu cette grosse annonce qui continue, plusieurs jours après, à faire couleur de l’encre. Il faut aussi se rappeler qu’il ne s’agit que des Game Awards.

Ce n’est pas l’E3 où les éditeurs et les constructeurs les plus puissants organisent leur propre show et gardent —assez logiquement— pour eux les annonces les plus importantes. Microsoft avait ainsi tout intérêt à conserver pour lui ses projets en terme de next-gen. Il en va de même pour une société comme Ubisoft. Elle a certes offert aux Game Awards le spin off Far Cry New Dawn, mais il s’agit là d’un titre que l’on a envie de décrire comme mineur. Il y a fort à parier qu’à l’automne prochain, Ubisoft sortira Watch Dogs 3 —le 2 est sorti en 2016 et il n’y aura pas d’Assassin’s Creed inédit en 2019. On se dit que l’annonce de ce GTA-Like très High-Tech aura lieu lors de sa future conférence E3. L’impact sera alors plus important car les Game Awards sont encore loin d’être aussi puissants qu’un E3. Force est de constater que les deux sont néanmoins complémentaires.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.