Accueil Jeux Vidéo L’E3 n’est plus un salon mais une saison

L’E3 n’est plus un salon mais une saison

L’E3 débutera officiellement la semaine prochaine. Mais aux yeux de tous, il a commencé bien plus tôt.

On l’avait déjà évoqué l’an dernier, et d’autres l’ont sans doute fait bien avant nous: l’E3 est désormais une saison. Officiellement, l’E3 ouvrira ses portes mardi 11 et les refermera jeudi 13 juin. C’est à Los Angeles, au sein du Convention Center que des milliers de journalistes seront invités à jouer ou à découvrir en avant-première des dizaines de jeux vidéo. Mais dans les allées de ce salon, beaucoup d’éditeurs et développeurs seront absents.

Comme le montre le Tweet ci-dessus, beaucoup ont déserté. Par rapport aux autres années, Sony, Activision, Microsoft et même Electronic Arts, dont le départ remonte à 2016, n’auront aucun espace dédié dans le L.A. Convention Center. Et cela, sans évoquer des studios comme Rocksteady (Batman Arkham), toujours au boulot sur un jeu secret depuis 4 ans.

Un E3 sans Google Stadia, ou presque

La décision de Sony est intervenue cette année. On suppose que les coûts et l’envie de ne pas à nouveau montrer le triptyque Ghost Of Tsushima, The Last Of Us: Part II et Death Stranding ont motivé ce choix. Ça a aussi permis à Sony de communiquer de manière différente. Il tient désormais des State Of Play et en marge, dévoile de gros trailers après un petit teasing. Une bande-annonce de 7 minutes de Death Stranding a ainsi été diffusée la semaine dernière. Celle-ci montrait du gameplay et officialisait une date de sortie. Mais surtout, elle donnait le coup d’envoi de l’E3, une période pendant laquelle les annonces se multiplient.

Xbox et Electronic Arts ont quant à eux décidé de faire bande à part. Confortablement installés dans leur propre enceinte, respectivement le Microsoft Theater et l’Hollywood Paladium, ils tiendront une conférence ce week-end. Quant à Activision, il n’aura pas de stand à proprement parlé. Call Of Duty Modern Warfare sera présent, mais aucun autre jeu ne sera montré par celui qui éditait autrefois Destiny.

Le fait le plus marquant aura lieu demain soir, à 18h00. C’est à ce moment là que Google révèlera tous les détails au sujet de Stadia: le prix, la date et les jeux.

Depuis mars dernier, Google s’est positionné comme un concurrent de Microsoft, Sony et Nintendo. Stadia va attaquer la Switch, la Xbox et la PlayStation. Mais peut-on vraiment parler de guerre des consoles quand Stadia misera uniquement sur le cloud gaming?

Google veut montrer qu’il est différent, qu’il est capable de proposer une expérience inédite. Et cela passe aussi en rompant avec les traditions. Oui, les annonces auront lieu en juin. Non, ce ne sera pas à l’E3. Ce sera juste avant. Comme un acte de rébellion visant à intimider ses adversaires. Avec le streaming, sans mauvais jeu de mot, il n’a jamais été aussi simple de toucher des millions de consommateurs. Que ce soit début, fin ou mi-juin, ça ne changera rien. Pour nous, ça restera l’E3, qui est définitivement une saison.