Home Jeux Vidéo Sony supprime le site officiel de Killzone – la série est-elle morte?

Sony supprime le site officiel de Killzone – la série est-elle morte?

1346
0

Le site officiel de Killzone ne répond plus. Et pour cause, Sony a décidé de le supprimer. Qu’est-ce que cela signifie?

Inutile d’essayer de se connecter à Killzone.com, cela ne fonctionne plus. Le site affiche désormais un court texte dans lequel les équipes de Guerrilla (le développeur) expliquent que cette plateforme en ligne a été supprimée. A l’avenir, les visiteurs du site Killzone seront automatiquement redirigés vers PlayStation.com

La franchise Killzone est-elle morte?

Forcément, avec la disparition du site Killzone, on a l’impression que Sony essaye de se débarrasser de cette licence. Ce n’est toutefois pas aussi simple.

Dans les faits, il est rare que Sony mette sur pied un site internet entièrement dédiée à une licence. Que ce soit pour Uncharted, Marvel’s Spider-Man, Ghost Of Tsushima, The Last Of Us ou Horizon, aucun n’a droit à son propre site; ils ont uniquement des pages dédiées sur le site PlayStation. Seules exceptions à ma connaissance : Gran Turismo et God Of War. Mais le site de ce dernier est rattaché à PlayStation.com

Le multi de Killzone 2 était excellent, à l’image de son solo.

Killzone.com faisait presque figure d’anomalie. Il y a une raison simple à cela : c’est une série qui toujours misé sur le multijoueur. Il lui fallait donc un site sur lequel on puisse regarder ses statistiques ou créer et gérer son clan.

Sony et Guerrilla précisent qu’accéder à ces données ne sera plus possible. En revanche, cela n’a aucun effet sur les modes multijoueur de Killzone Mercenary (PSVITA) et Killzone Shadow Fall (PS4) dont les serveurs restent actifs.

Donc non, Killzone n’est pas mort. Du moins, pour le moment.

Killzone a-t-il un avenir sur PlayStation 5?

C’est une question à laquelle nous n’avons pas réponse. Officiellement, aucun épisode n’est en développement. Chez Guerrilla, on travaille uniquement sur Horizon : Forbidden West, un jeu prévu pour cette fin d’année sur PlayStation 4 et PlayStation 5.

Il faut cependant savoir que Guerrilla est devenu l’un des studios majeurs de Sony grâce à Horizon Zero Dawn. Le jeu s’est extrêmement bien vendu. Il possède une identité forte. Et il a une héroïne qui a tout pour devenir l’une des nouvelles mascottes de PlayStation.

Le studio voit grand et ses effectifs ne cessent de gonfler. Il a même changé de locaux pour accueillir tout ce beau petit monde. Ce n’est guère officiel mais il héberge désormais une seconde équipe. Celle-ci est dirigée par Simon Larouche, autrefois responsable de Rainbow Six: Siege, un FPS multijoueur.

Dans ces conditions, on a envie de croire que Guerrilla travaille en catimini sur un jeu de tir compétitif. Pour Sony, ce serait intéressant car ça lui permettrait de se diversifier davantage; les exclusivités PlayStation sont essentiellement des jeux solo. Difficile pour autant de savoir si ce titre s’appuierait sur une licence déjà existante, ou pas.

Killzone reste une franchise importante pour Sony. Elle a brillamment accompagné les consoles PlayStation durant de longues années. Elle était même au lancement de la PS4 en 2013. L’épisode était très classique mais proposait d’excellents graphismes. Il a réussi à dépasser les deux millions d’exemplaires et depuis, plus rien, si ce n’est un mode coop sorti en 2014.

Bref, il est très compliqué de prédire l’avenir de Killzone. La fermeture du site internet ne signifie pas que la franchise est définitivement morte. Il existe un petit espoir qu’elle revienne, et c’est déjà pas mal.

Previous articlePourquoi les manettes Xbox fonctionnent encore à piles?
Next article5 raisons pour lesquelles l’annonce du jeu Indiana Jones est un événement