Home Jeux Vidéo Stadia obtient le soutien d’Electronic Arts

Stadia obtient le soutien d’Electronic Arts

Lors d’un Stadia Connect, Google a annoncé avoir noué un accord avec Electronic Arts. L’éditeur américain proposera au cours des prochains mois quelques-uns de ses jeux les plus importants sur Stadia, dont FIFA.

On l’a déjà écrit: Stadia a une stratégie sur le long terme. C’est pour cette raison qu’il ouvre des studios ou négocie différentes exclusivités. Et hier, la plateforme de cloud-gaming de Google a révélé avoir un partenariat avec Electronic Arts.

Cet accord porte sur 5 jeux EA. Trois sont d’ores et déjà connus: Star Wars Jedi Fallen Order, Madden 21 et FIFA 21. Chacun de ces titres arrivera avant la fin de l’année. Deux autres jeux sont prévus pour 2021 mais Electronic Arts refuse d’en dire davantage. Pourrait-il y avoir le prochain Battlefield dans le lot? On ne sait pas.

Stadia – Electronic Arts : un accord pour le court ou long terme?

Cette annonce est surprenante car Electronic Arts travaille sur sa propre plateforme de Cloud Gaming: le Projet Atlas. Celle-ci n’est toutefois pas encore finalisé. Le fait que l’accord entre EA et Stadia porte sur 5 jeux est de ce fait intéressant. Cela laisse entendre qu’Electronic Arts pourrait ensuite faire bande à part.

L’autre interrogation porte sur FIFA 21. A l’automne prochain, Microsoft et Sony lanceront respectivement la Xbox Series X et la PlayStation 5. Il y a fort à parier que Electronic Arts en profitera pour sortir un FIFA Next-Gen. C’était le cas en 2013, sur PS4 et Xbox One, par exemple. La question est donc: sur Stadia, FIFA 21 sera-t-il un portage des versions PS4/Xbox One ou bien PS5/Xbox Series X?

Ce serait un coup dur pour Stadia si EA décidait ne lui offrir que la version current-gen de FIFA 21. Au contraire, une version Next-Gen serait un solide argument de vente pour Stadia. Il serait alors possible de jouer à la meilleure des versions, sans débourser les 400 ou 500€ nécessaires à l’achat d’une PS5 ou Xbox Series X.

L’offre sans abonnement de Stadia est disponible

Depuis plusieurs semaines, Google essaye de donner un second souffle à sa plateforme de cloudgaming. Les derniers tests opérés par Digital Foundry évoquent notamment un The Division 2 à 60FPS, ce que même la Xbox One X n’arrive pas à faire. L’input lag de DOOM Eternal est quant à lui amélioré. Tout n’est pas encore parfait mais le potentiel est là, déclare le site britannique.

La version basique de Stadia a également été lancée. C’est limitée au 1080p mais aucun abonnement mensuel n’est exigé. L’offre Stadia, pour jouer en 4K, coûte quant à elle toujours 10€ par mois mais permet de bénéficier de jeux gratuits chaque mois.

En fin d’année 2019, quand Stadia a été lancée, seule l’offre Pro était disponible. La version basique était alors annoncée pour un vague 2020. Celle-ci est finalement apparue début avril, en parallèle d’une offre promotionnelle avec deux mois offerts à Stadia Pro.

Outre l’annonce d’un accord avec Electronic Arts, ce Stadia Connect a permis d’officialiser les futures arrivées de Octopath Traveler (28 avril), Moving Out (28 avril) et Zombie Army 4: Dead War (1er mai, gratuit si Stadia Pro). Plus intéressant encore: PUBG est disponible sur Stadia. Il est même offert à tous les abonnés à Stadia Pro.

Stadia vs xCloud vs PSNow

Il ne faut pas résumer le cloud gaming à Stadia. Beaucoup s’y mettent. Microsoft vient ainsi de lancer la beta française du xCloud, afin de jouer à des jeux Xbox sur tous les écrans connectés. Du côté de Sony, le PSNow existe depuis 2014 et tend à faire sa révolution depuis quelques temps. Le catalogue de jeux mériterait toutefois d’être étoffé. Quant à la qualité même du streaming, il y a un léger flou à cause du 720p et le lag se ressent un peu. On oublie néanmoins rapidement ces petits désagréments sur un jeu comme Marvel’s Spider-Man où l’expérience est bonne et tout est parfaitement jouable. Pour des conditions optimales, mieux vaut néanmoins télécharger le jeu directement sur sa PS4.