Home Jeux Vidéo Beyond Good & Evil 2 est-il vraiment en danger ?

Beyond Good & Evil 2 est-il vraiment en danger ?

453
0

A l’E3 2017, Beyond Good & Evil 2 faisait sa première apparition officielle. Depuis, les infos sur ce titre se font rares. Certains imaginent même qu’il sera prochainement annulé.

Autant le dire de suite : nous n’avons aucune information sur Beyond Good & Evil 2. Officiellement, le développement suit son cours. Ubisoft communique toutefois très peu sur ce projet. Alors, on se raccroche à ce qu’on peut. Comme les derniers tweets de Tom Henderson.

Beyond Good & Evil 2 est-il le nouveau Skull & Bones ?

Tom est sans doute quelqu’un de formidable, à qui on aime se confier. Chaque semaine ou presque, il s’illustre en balançant des informations confidentielles sur Call Of Duty ou Battlefield. Il partage tout et se plante rarement.

Ces dernières heures, il a donné des nouvelles de Beyond Good & Evil 2. Il explique que le développement piétinerait. Le jeu partirait dans tous les sens, et encore plus depuis le départ de Michel Ancel, le directeur créatif.

A l’heure actuelle, le jeu serait même une anomalie par rapport aux futurs plans d’Ubisoft. Tom Henderson n’explique pas ce que cela signifie vraiment. On suppose alors que c’est lié aux jeux-service, un modèle économique qui plait énormément au Français. Les prochains Assassin’s Creed et Far Cry devraient d’ailleurs épouser ce genre.

Beyond Good & Evil 2 ferait donc bande à part. Et avec un développement qui n’avance pas, il serait en danger. En interne, certains l’appelleraient Skull & Bones 2.0 et craindraient que le jeu soit annulé dans quelques temps.

Il est important de rappeler qu’il s’agit là de rumeurs et que Tom Henderson n’a pu croiser ses sources.

Un jeu trop ambitieux ?

Beyond Good & Evil 2 a été officialisé en 2017. Michel Ancel expliquait alors qu’il avait fallu 3 ans pour bâtir le moteur du jeu. Ce titre serait donc en développement depuis 2014…

Les ambitions de ce titre sont immenses. Il promet de nous faire visiter plusieurs planètes sans aucun temps de chargement. Le gameplay serait également émergent. Par exemple, si une météorite s’écrase sur un astre, cela chamboulerait la vie de ses occupants.

On a envie de rêver, envie de croire à tout ça. Mais Beyond Good & Evil 2 est sans cesse absent des conférences Ubisoft. Et avec le départ de Michel Ancel, on ne sait plus vraiment à quoi s’attendre.

Sortira-t-il un jour ? Sera-t-il annulé ? Nous n’avons pas la réponse. On espère forcément une issue positive. Mais le risque qu’Ubisoft tue ce projet est réel. S’il estime qu’il n’a aucun avenir, alors, il procédera ainsi.

C’est d’ailleurs ce qui s’est passé du côté de Take Two. L’Américain vient tout juste d’annuler le dernier Hangar 13 (Mafia 3) après 4 années de développement et 53 millions de dollars investis.

Ubisoft se doit de réagir

Beyond Good & Evil reste malgré tout une licence importante pour Ubisoft. Un film est ainsi en production du côté de Netflix. Mais son avenir doit rester associé aux jeux vidéo. Annuler cette suite ferait d’ailleurs beaucoup de mal à la marque. Et même à Ubisoft.

Ces derniers temps, l’éditeur français connait ainsi quelques difficultés. En interne, il fait face à de nombreuses revendications. Il doit également gérer le départ de nombreux salariés clés ; les têtes pensantes de Rainbow Six Siege et Far Cry ont toute plié bagage.

Du côté des jeux, c’est également compliqué. Outre BG&E2, il y a Skull & Bones, le remake de Prince Of Persia, ou encore Roller Champions… Il s’agit de titres annoncés il y a des années mais qui ne sortent pas.

Un Free-To-Play Ghost Recon a également été officialisé avec une beta mais celle-ci a soudainement été annulée.

On peut aussi évoquer Rainbow Six Extraction. Ce jeu de tir coopératif sortira le 20 janvier à petit prix. Cela donne l’impression qu’Ubi est peu confiant en ce titre maintes fois repoussé.

A l’avenir, Ubisoft se doit donc de taper fort. Pour ça, il en a les moyens : un jeu Star Wars, une adaptation d’Avatar, de nouveaux Far Cry et Assassin’s Creed… Il se dit même qu’un nouveau Splinter Cell est (enfin) en production. Reste plus qu’à espérer que le développement se passe bien…

Previous articleeFootball : la mise à jour 1.0 repoussée ; Konami rembourse les joueurs
Next articleMetal Gear Solid 2 : Quand Kojima prédisait notre avenir en 2001