Accueil Jeux Vidéo Android Fortnite Battle Royale: un an après, tout a changé

Fortnite Battle Royale: un an après, tout a changé

PARTAGER
Fortnite fête son premier anniversaire

C’était le 26 septembre 2017. Epic Games lançait le mode Battle Royale de Fortnite, seulement quelques jours après l’avoir annoncé. Il faut dire que le studio situé en Caroline du Nord n’avait aucune raison de perdre de temps. Pour concurrencer PUBG et son incroyable succès de l’époque, il fallait agir vite et bien.

A chaque fois qu’il est question d’évoquer des chiffres, ceux-ci donnent le tournis. Que ce soit pour parler du nombre de joueurs connectés ou bien d’argent amassé, Fortnite est un véritable champion. En août, ce sont près de 80 millions de personnes qui ont lancé au moins une fois le jeu. On estime aussi qu’il génère plusieurs millions de dollars chaque jour. A vrai dire, Fornite a réussi à devenir un phénomène en un clin d’oeil. Sur Twitch, il attire chaque jour plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. Les journaux télévisés produisent des reportages à son sujet. Dans les écoles —et même ailleurs— beaucoup s’amusent à reproduire des danses popularisées par ce titre. On note aussi que Fortnite s’invite dans les tribunaux dans les motifs de divorce. Enfin, il a également son propre stand dans les salons, bien qu’il s’agisse d’un Free-To-Play disponible gratuitement sur toutes les plateformes du moment.

Fortnite, la victoire du Free-To-Play

Epic Games a su transformer Fortnite en une véritable machine de guerre. Il était pourtant difficile au début de prévoir un tel succès. Il y a un an, tout le monde n’avait d’yeux que pour PUBG. Fortnite est d’abord sorti au début de l’été, avec un mode coopératif mélangeant Minecraft et Tower Defense. En septembre 2017, lorsque le mode Battle Royale est arrivé, Fortnite n’était qu’un simple challenger de PUBG. Ces deux titres reposent sur les mêmes règles mais ils sont très différents: ils n’ont ni la même vue, ni la même direction artistique ni la même philosophie. L’un vise un semi-réalisme quand l’autre assume pleinement son côté arcade. Au final, Fortnite a triomphé grâce à son modèle économique et son suivi exemplaire.

Impossible en effet de dissocier Fortnite de son studio de développement, Epic Games, qui a une maitrise parfaite du Unreal Engine; il faut dire qu’il s’agit de son propre moteur. A ses débuts, Fortnite n’était pas très beau. Le rendu laissait clairement à désirer mais, avec le temps, Epic Games a procédé à de nombreuses améliorations visuelles, dont notamment le sacro-saint 60FPS.

Des nouveautés chaque semaine

Ces mises à jour techniques ont également été accompagnées par du nouveau contenu. De nombreuses armes supplémentaires ont été ajoutées au fil des semaines: pistolets, fusils, mitraillettes, lance-roquettes, grenades… De même, plusieurs objets ont fait leur apparition comme les Forts de Poche ou des Failles portatives. Cela a pour effet d’étoffer le gameplay et d’offrir une plus grande profondeur de jeu. Certaines de ces nouveautés sont également temporaires —les jetpacks!—, ce qui crée alors comme des événements au sein même de Fortnite. Bref, chaque semaine Epic Games est capable de renouveler l’expérience de jeu, sans pour autant la dénaturer.

On retrouve aussi une volonté de varier davantage les situations. Fortnite a ainsi par moment fait une croix sur le principe même du Battle Royale. Plusieurs modes de jeu additionnels ont été testés comme récemment un mode Braquage. Celui-ci a naturellement dû demander pas mal de travail de la part d’Epic Games et pourtant, il était lui aussi temporaire. Il en va de même avec Thanos, de l’Univers Marvel, qui s’est invité dans Fortnite. Notons également des modes spéciaux où deux équipes de 50 s’affrontent —on perd là encore le côté Battle Royale— ou bien lorsque seules certaines armes sont disponibles.

Une narration subtile et omniprésente

L’important pour tout Free-To-Play est de conserver une solide base de joueurs actifs. Ceux qui reviennent de manière régulière ont souvent tendance à dépenser leurs sous dans la boutique en ligne du jeu. Celle de Fornite est naturellement bien fournie avec des tarifs assez élevés —une dizaine d’euros le skin.

Les gens restent pour l’expérience de jeu, mais aussi pour découvrir ce monde en perpétuelle évolution. Il n’y a pas de cinématiques —si ce n’est en début de saison— et pourtant, on retrouve une narration. Elle est cachée dans cette map qui ne cesse de se métamorphoser.

Il y a notamment eu cette comète, d’abord visible dans le ciel, puis qui s’est écrasée au milieu de la carte. Les débris ont créé des cratères, des camions les ont évacués, les trous ont été rebouchés… On se souvient aussi de cette base secrète abritant un gigantesque missile. A une heure bien précise, il s’est envolé dans le ciel, surprenant tous ceux qui jouaient alors. Pour de mystérieuses raisons, il a créé des failles dans le ciel. Ces dernières ont éjecté, il y a quelques semaines, un cube qui a inscrit des runes au sol. Il n’existe pas de réponses à ces phénomènes, mais chacun y va de sa propre interprétation entre deux frags.

Fortnite doit maintenant réussir à durer dans le temps

Un an après son lancement, Fortnite est au sommet. Mais il vient sans doute d’atteindre là son pic de popularité. Il est désormais disponible sur toutes les plateformes et il a terminé son ascension, du moins en occident. Désormais, son objectif va être de se stabiliser. Petit à petit, il ne fera plus les grandes lignes, malgré une base de joueurs encore considérable. Il s’est passé la même chose avec Rocket League. Il reste encore très joué mais dans les médias, il se fait plus discret.

Fortnite sort d’une magnifique année, mais à partir de maintenant, les choses sérieuses débutent. Il va devoir faire face à une terrible concurrence. Il y a ceux qui l’attaquent en frontal, comme Battlefield et Call Of Duty: Blackout, et les grosses sorties comme Forza Horizon 4, Spider-Man, FIFA 19 et, prochainement, Red Dead Redemption 2. Certains diront qu’à partir de janvier 2019, on ne parlera plus de Fortnite. C’est sans doute exagéré. Il est en revanche probable qu’on en parle moins. Après avoir eu un puissant impact sur le marché global du jeu vidéo —les constructeurs de casque lui disent merci— il va petit à petit rentrer dans le rang, tout en perdant son statut de phénomène de société. Puis il y a aura cette question: qui réussira à le remplacer? Mystère. Il faudra sans doute attendre plusieurs longs mois (années?) avant de découvrir un titre capable de reproduire une telle trajectoire.

3 Commentaires

  1. […] Petit retour en arrière. Il y a quelque semaines, un Cube gigantesque est apparu du ciel via une faille. De manière régulière, il se déplaçait sur la carte, jusqu’à créer des zones corrompues. Puis il a terminé par s’installer à Loot Lake. Pour des raisons qu’on ignore, il a d’abord fondu dans le lac, avant de réapparaître dans les airs, emportant avec lui plusieurs bouts de terre et une maison. Bref, ça a créé plusieurs îles volantes qui ont ensuite survoler toute la map, jusqu’à revenir à Loot Lake. Tout ça a eu lieu pour le premier anniversaire de Fortnite. […]

  2. […] Petit retour en arrière. Il y a quelque semaines, un Cube gigantesque est apparu du ciel via une faille. De manière régulière, il se déplaçait sur la carte, jusqu’à créer des zones corrompues. Puis il a terminé par s’installer à Loot Lake. Pour des raisons qu’on ignore, il a d’abord fondu dans le lac, avant de réapparaître dans les airs, emportant avec lui plusieurs bouts de terre et une maison. Bref, ça a créé plusieurs îles volantes qui ont ensuite survoler toute la map, jusqu’à revenir à Loot Lake. Tout ça a eu lieu pour le premier anniversaire de Fortnite. […]

Comments are closed.